31/5/2003
CHILLY MAZARIN (91) - MJ Chilly Mazarin

/home/garagelosn/www/cr/11.txt C'est grâce à la patience et l'abnégation de Marc é Jalila (Aujourd'hui j'suis Punk!) que ce concert a lieu dans le cadre des journées du Rock (ou un autre truc dans le genre), mais il faut dire qu'ils ont été bien aidés par toute l'équipe de la MJC de Chilly (Martial en tête!)...Pour une fois on arrive à l'heure aux balances (avec Ben Lopez ze king of the sound) mais il faut dire que ce n'est pas loin de chez nous....On dit bonjour à tous ceux qui sont déjà présents (on croise des vieilles connaissances qu'on avait pas vus depuis une paye) en attendant nos B.BOP nationaux pour le début de la balance (oui coco c'est ça le show biz c'est la tête d'affiche qui balance en premier...ah on en apprend des choses !!)...Bon pour une fois je vais vous faire grâce de citer tous les gens qu'on connait et qui se sont déplacés pour le concert car ça fait trop bottin mondain mes résumés selon certains ! (Et oui cyber maître Bastos tu vois j'écoute tes conseils pour progresser!) On est toujours aussi heureux de retrouver nos Twist Punkers Orléanais, on a même des cadeaux pour eux (il faut dire qu'on les porte dans notre coeur depuis longtemps...comment ça je suis démago ?). La balance est vite torchée bien qu'on essaye de faire les cons et les relous (surtout Bruno!!) pour faire criser Ben ..On a à peine le temps de boire un coup dans les loges que le concert commence , le public ne s'est pas déplacé en nombre mais comme on dit il vaut mieux la qualité que la quantité (et les groupes qui se la pètent te diront que quand il y a les deux c'est mieux!). LAD attaque tout à donf et ça le fait bien. Ils ne sont que deux sur scéne et ils savent sacrément bien occupper l'espace. Ils ont de l'énergie à revendre , il faut dire qu'ils sont allés voir EXPLOITED quelques jours avant (ça a du leur recharger les batteries c'est sûr !) du coup ils ont bien chauffé l'ambiance avant notre set (la température sur scène qui avoisinait les quarante degrés a du encore monter ...) Les conditions sont super top (retours qui fonctionnent, on s'entend jouer, etc) et le public pogotte et rigole quand on sort des conneries : bref on appelle ça un super concert !! La chaleur aidant (Bruno est content il a perdu au moins trois kilos de sueur...mais hélas pas son bide !!) Henri accélère de plus en plus les morceaux (il veut sûrement concurrencer la beatbox des Anges Détraqués!) ce qui n'est pas fait pour nous déplaire, du coup quand on nous dit que c'est le dernier morceau on a déjà fini le set...Voilà comme ça on a pas trop retardé tout le monde. On céde la place à DARLING GENOCIDE , sa chanteuse (numéro combien?) sex-bondage bomb , son guitariste et son organiste (ça fait mieux que claviériste!!) TRES connus (je ne vous ferai pas l'affront de vous dire dans quels groupes ils jouaient, allez sur leur site si vous voulez en savoir plus!) et son projectionniste (ex Betteraves) pour un retour à des tempos un peu plus calmes (mais pas moins déjantés). On apprécie bien le changement d'ambiance chez les Lopez en plus c'est bien l'idée des diapos illustrant les textes des chansons. Le gratteux et la chanteuse assurent le show de façon épileptique (Signore V. est plus calme derrière son clavier, mais c'est un instrument demandant de la concentration..regardez Jean Michel Jarre : il ne pogote jamais !)..Bref c'est le plat de résistance idéal avant l'apothéose : les BRIGITTE BOP ! Il doit faire encore plus chaud que pour nous sur scène mais ça n'empêche pas Bastos é sa clique de foutre le feu comme à chaque fois qu'on les voit...Le public qui s'était assagi durant DARLING GENOCIDE retrouve de son allant ... Les morceaux s'enchaînent sans coup férir (Mr V. venant même chanter sur "Clampdown" la reprise des CLASH) et Bruno Lopez est gratifié d'un superbe cadeau pour son anniversaire : une reprise d'un des deux seuls morceaux qu'il ait écrit pour les Lopez : Ouvrier, mais en speed à la sauce B.BOP... ça le fait grave ! Merci les gars ça me touche beaucoup...Tout les tubes des B.BOP y passent ainsi que les nouveaux morceaux (on attend avec impatience le futur album les gars) bref que du bonheur...Le concert se finit encore une fois trop tôt , ah on voudrait que ça ne s'arrête jamais...Loïc n'en peut plus et s'écroule dans les loges il faut dire que Cheveux de Feu a encore fait très fort derrière ses fûts ce soir , de la grande performance ! Voilà c'est déjà l'heure des au revoir , encore merci à tous pour l'accueil...J'éspère que le public répondra de plus en plus présent aux rendez vous punks que Marc veut mettre en place à Chilly car c'est ça l'idée : qu'il y ait à nouveau un lieu (remember Hélène et la MJC d'Igny) pour les concerts punks dans le 91 ! Support your scene or die !
   
Made by Ato / Elena