14/6/2003
MONTROUGE (92) - Squat de Montrouge

/home/garagelosn/www/cr/13.txtCa y est on vient enfin à Montrouge, depuis le temps qu'on devait y jouer ! C'est grâce à Pink qu'on se retrouve à l'affiche de ce qui est le festival des groupes du Sud (il y en a un paquet ce soir) à Paris. Hélas on a tous pas mal de trucs à faire le lendemain matin (dont un tournoi de foot commençant à 8h00...) donc on est obligés de demander aux organisateurs de passer dés le début. Du coup on va rater un max de monde que ça nous aurait plaisir de revoir sur scène (LES LEMMINGS, PROHIBER, LA VERRUE) . Et merde ! Ca sera pour la prochaine fois.. Bon on a quand même eu le temps de voir le sax de PROHIBER qui officie aussi dans GILBERT é SES PROBLEMES ainsi que la batteuse de LA MEUTE (qui a offert à Henri un superbe présent de la part de Mumu Has Been Zine....Avec ça il n'aura plus jamais le nez bouché notre Henrique El Baterista Loco!! Sniff Sniff!!) ..Notre raya parisienne cégétiste est là pour nous faire visiter l'endroit. On est super contents de retrouver les normands de LA VERRUE qui nous payent moultes bières dans leur camion (dont l'arrière regorge de trésors de la seconde guerre mondiale ! Cool on va pouvoir se faire un remake de la 7éme Compagnie !! Il nage bien l'chef !!) On rencontre aussi des gens venant de plus loin que Caen en la personne de quelques habitants du lieu (Irlande ou République Tchèque), on échange quelques vues géopolitiques pour en conclure que oui la France est décidemment très très mal barrée avec la bande à Sarko é La Perruche ! On fait une balance bien sérieuse avec du matos très punk mais l'ingènieur du son (Brutus) est doué donc ça le fait...C'est donc LOST IN TOILETS dont ça doit être le premier ou deuxième concert qui attaque la soirée...peu de monde se pointe dans la salle durant leur set (il fait encore jour donc les gens restent dehors) mais sur la fin ça commence à se remplir et à danser sur leur zik ..Du coup quand on se pointe sur scène il y a une assemblée assez nombreuse (dont quelques têtes connues). On est tout prés du public et ça on adore alors on sort conneries sur conneries. On se la joue même comme Henri sur un morceau (allez hop tous la bite à l'air!) . Hélas l'ampli basse lâche vers le 8éme morceau (bref aprés 15 minutes)...Bruno é Henri meublent pendant que Jluc s'affaire a essayer de réparer ... L'interméde dure plus longtemps que prévu donc on invite le public à chanter sur scène (d'ailleurs les ARAIGNEES SOCIALES croient que notre concert est fini et veulent monter sur scène pour attaquer leur set, sorry les gars !) . Bon finalement grâce à la débrouillardise des gens de l'endroit on réussit à reprendre et à finir le set sans encombres...Le public a encore plus pogotté aprés la reprise, c'est bon signe...On débarasse le matos avec l'aide de notre roadie Cédric (avec lui au moins ça ne traîne pas, on va l'embaucher comme manager si ça continue..à moins qu'on prenne Maud, bon on va voter et on vous donnera le nom du vainqueur un de ces quatre). On boit une bière ou deux avec nos potes de LA VERRUE (on a d'ailleurs récupéré leur cd démo 5 titres et leur split avec NOCIF, vous aurez plus d'infos en cliquant là ) et c'est à regrets que l'on se quitte...ouais on a les boules de partir comme des voleurs mais il est parfois dur de tout concilier dans la vie ... En tous cas on tient à en remettre une couche sur l'accueil et les conditions dans lesquelles on a joué : UN GRAND MERCI A VOUS LES SQUATTEURS DE MONTROUGE !!
   
Made by Ato / Elena