3/5/2003
TOURLAVILLE (50) - Le Racer

/home/garagelosn/www/cr/8.txt Après un bon petit déjeuner le lendemain sur la terrasse on rejoint nos B.Bop qui sont hébergés pas loin..Bruno Lopez décide de monter avec Bastos,Gob é Charles (dont l’autoradio tourne trop lentement, c’est un bonheur de faire 200 bornes en écoutant AC/DC au ralenti !!)…Les B.Bop sont adorables ils supportent Bruno é sa grande gueule pendant 3 heures !! On arrive au Racer (un vrai café de motard en pleine banlieue de Cherbourg) le temps de faire une petite balance , de boire un petit calva é quelques bières on va à la plage (sur l’insistance de Bastos !!) mais comme JLuc Lopez est un garçon prévoyant qui ramène partout son ballon on peut se faire un foot sur le parking..Et là paf ! en pleine lutte pour la possession du cuir Loïc B.Bop fout un méchant coup de coude dans le pif de JLuc ! Et vlan encore du sang à un concert des Lopez (mais là c’est pas sur scène !!)…On arrête la partie et on trace au rade car c’est l’heure de jouer (sans passer par les urgences soigner la cloison de JLuc !!) . On arrive juste à temps pour DEFONSE D’ENTREE dont un des guitaristes vient du métal c’est sûr !! Bon punk-rock avec un chanteur bassiste qui n’aurait pas dépareillé dans YALATEFF ou les RATS En plus ils nous font une super version d’ »A La Poubelle » des fabuleux SHERIFF, ça a même réussi à faire décrocher Henri du bar, c’est dire !!!…Les BRIGITTE BOP ont acquis sur le terrain (du parking, faut suivre un peu !!) le privilège de jouer en second et comme la veille ils nous balancent un set super énergique et méga speed…Bref que du bonheur !! Bruno Lopez ne peut s’empêcher de monter faire le con et de bien sûr débrancher le micro de Charles !! Mais grâce à l’intervention divine de Ben tout rentre dans l’ordre et les Orléanais finissent leur concert aussi speed qu’ils l’ont entamé (tout à fond !!), Gob nous gratifiant encore au passage d’un numéro de diva exceptionnel (le retour de Michel Sardou !!) …On monte sur la scène détrempée (mais que font les groupes de punk sur scène ? Ils en renversent sûrement plus qu’ils en boivent !!) pour faire pogotter les gars de Cherbourg qui ont décidément de la ressource (à la demande du public on dédicace des morceaux à quelques célébrités locales, dont un à la gloire de Ferraille qu’on voit enfin en chair et en os , ce type là est une légende comme dirait Fred le Râleur !) Bastos s’empare d’un micro pour faire les chœurs sur un bon paquet de chansons (ce qui déchaînera encore plus le public)..Bref c’est rien que du bonheur…On réussit à arracher de force quelques morceaux en plus devant l’insistance de l’auditoire , on remercie tout le monde, on dit à bientôt (31 mai) à nos B.BOP chéris et on se tasse dans la Lopez car direction le 91 … On arrivera à la maison vers 8H00 du mat, merde du coup on a pas réussi à se réveiller pour TELEFOOT !!!
   
Made by Ato / Elena